Carnac et Saint Colomban : balade sur les plages

Après les alignements du Ménec, petit balade sur les plages, d’abord celle de Carnac, très longue, et très belle sous le soleil couchant, puis une seconde située sur le secteur de Saint Colomban. En revenant, une petite pause près de la chapelle Saint Colomban nous a permis de découvrir des maisons de pierres, anciennes, certaines rénovées, et très belles.





Saint Colomban

La plage qui est à priori utilisée par les pêcheurs professionnels

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les alignements du Ménec à Carnac

Un besoin d’évasion et hop, nous voilà partis vers le sud, cette fois, vers Carnac dans le Morbihan connu pour ces alignements mégalithiques. Nous avons fait ainsi un petit plongeon dans l’histoire lors d’une courte balade autour des alignements du Menéc.

Carnac comprend plusieurs sites d’alignements de menhirs, dolmens et allées couvertes érigés au Néolithique comprenant en tout plus de 4 000 pierres levées réparties sur quelques 4 km. Dans chaque alignement, les pierres sont placées par ordre décroissant et chaque série forme un angle précis avec la précédente. Des moutons, plusieurs fois par an, empêchent écologiquement, l’herbe et autres plantes d’envahir les sites.

Le Ménec

Le site le plus représentatif est celui du Ménec. Les alignements du Ménec commencent au sud-ouest par un cromlech comprenant quelques 70 blocs de pierres. L’ensemble représenterait 1 165 mètres de long sur 100 m de large et se composerait de 1 099 menhirs répartis sur 11 files. Les plus hautes pierres s’élèvent à 4 m. Un grillage, des murs de pierres et des portillons protègent le site du Ménec qui est géré par le Centre des monuments nationaux et est classé au titre des monuments historiques depuis 1889.

Légendes et histoire

Plusieurs hypothèses et légendes tentent d’expliquer ces alignements notamment la légende de saint-Cornély qui conte la mésaventure des soldats romains pétrifiés et transformés en menhirs ou encore l’édification de ces sites par les celtes. Au XXe siècle, les deux archéologues qui ont été à l’origine du musée de la préhistoire de Carnac, James Miln et Zacharie Le Rouzic émettent des hypothèses différentes après avoir effectué des fouilles. Ils penchent pour des pratiques liées aux cultes, à la vénération d’un Dieu et des morts. Ils s’appuient par leurs connaissances des communautés sédentarisées installées dans la région entre le Ve millénaire avant J-C. et le IIe millénaire avant J-C. Ces communautés vivant d’élevage et d’agriculture vouaient en effet un culte aux morts. Ces peuplades auraient ainsi construit ces tombeaux collectifs ; stèles géantes, dolmens et alignements de menhirs. ( cliquer sur les photos pour les agrandir)

 

Cap d’Erquy ; Lanruen août 2011

Nous sommes allés chez notre amie qui travaille sur Erquy et a acheté une petite maison, fin août 2011. Le temps était triste mais nous avons pu faire une balade sympathique sur la plage de Landruen et sur les sentiers côtiers, dans le port des Hôpitaux (c’est le nom du quartier), et nous avons fini devant une boisson chaude au café face au Petit Mont Saint Michel, un îlot situé face aux Hôpitaux. Sur celui-ci, se dresse la chapelle Saint Michel qui date de 1881. Elle a été construite sur les fondations d’un édifice qui y a vu le jour au 12e siècle. La bruyère, comme les ajoncs, ou encore les genêts et les pins sont omniprésents sur les côtes de ce secteur, les contrastes entre les couleurs est souvent saisissant. Je me suis amusée à prendre chaînes rouillées, galets, fleurs, empreintes de palmipèdes etc. et aussi des algues, il y a quelques années, les algues séchées, collées sur des fonds blancs ou colorés, puis placés sous verres, faisaient d’élégants tableaux à accrocher aux murs. Une activité plaisante qui demandait doigté et goût artistique.  Je pense que nous retournerons un jour de beau temps afin de prendre de bien meilleures photos de ce coin du Cap. (cliquez sur la photo pour l’agrandir)

 

Le Port des Hôpitaux, Erquy

Le Petit Mont Saint-Michel

 

 

 

 

 

 

 

Meilleurs voeux à tous !

Au départ, je n’avais pas pensé inclure sur mon blog des créations et compositions. Mais finalement, c’est un autre plaisir que les photos, quelque part un peu complémentaire… Alors pour souhaiter mes meilleurs voeux 2012 à tous les visiteurs, j’ai eu envie de mettre mes petites créations ; soyez indulgents, ce sont les toutes premières que je réalise.

 

La Pointe du Roselier (16 décembre 2011)

Après la tempête de ce début du mois de décembre 2011, nous étions sur Saint-Brieuc et Plérin, ma fille et moi. Nous avons fait un rapide saut à la Point du Roselier. Brrr ! Le vent bien froid, nous a encouragées à regagner rapidement la voiture. Mais la tempête était calmée… Il restait à peine quelques vagues. Dommage ! (quoi qu’au regard des dégâts qu’elles peuvent faire, ces tempêtes, il vaut mieux qu’il n’y en ait pas trop souvent même si la mer en colère est magnifique).  (cliquer sur les photos pour les agrandir)

 

 

Le Port de Cancale et la Pointe du Grouin

Notre excursion à Alligator Bay, à Beauvoir, puis au Mont Saint Michel, s’est achevée à Cancale. En arrivant sur cette commune, depuis la route, se situe une aire de repos d’où l’on a une vue imprenable sur le port. Nous sommes ensuite allés à la Pointe Du Grouin où nous avons assisté à un merveilleux coucher de soleil sur la mer.

LE PORT DE CANCALE

 

LA POINTE DU GROUIN

 

 

 

Au Mont Saint Michel… La mer monte à la vitesse d’un cheval au galop

Nous avons fait une rapide halte au Mont Saint Michel en partant d’alligator Bay à Beauvoir. La commune du Mont Saint Michel tire son nom de l’îlot bien connu consacré à Saint Michel et où s’élève l’abbaye du même nom.  Le Mont Saint Michel se situe  dans le département de la Manche et la région Basse-Normandie et le canton de Pontorson.

Nous ne souhaitions pas, cette fois, entrer dans le Mont que nous avons déjà visité l’un et l’autre à plusieurs reprises. Nous y reviendrons plus tard. Actuellement, beaucoup de travaux sont en cours, sur le Mont d’une part, et aussi pour le désensablage autour du Mont. En fait, notre objectif était juste d’assister à la  montée de la mer « à la vitesse d’un cheval au galop » dit-on. Peu de temps après notre arrivée, la mer a envahi la baie. En quelques minutes, les bancs de sable se sont trouvés recouverts par l’eau pour le plus grand plaisir des mouettes et autres oiseaux marins qui se sont laissés porter par la marée. (cliquer sur les photos pour les agrandir)

LE MONT SAINT MICHEL

Et effectivement, un peu après 18h, la mer rejoignait le parking, tandis que les visiteurs regagnaient leurs voitures hâtivement pour repartir… Quelle longue file de voitures, avançant au pas…

Les photos qui suivent sont  prises depuis la route en partant du Mont. Elles sont, malheureusement, prises à contre-jour.

 

 

Ces fleurs inconnues ont été prises sur le bord de la route.

En partant du Mont-Saint-Michel, nous avons longé la côte, découvrant un très joli paysage marin face à plusieurs moulins à vent reconvertis en habitations. Et au loin, nous avons aperçu le Mont-Saint Michel, déjà légèrement embrumé, tandis que des promeneurs profitaient encore des rayons du soleil de ce début de soirée et que des enfants s’amusaient avec des cerfs-volants.

 

 

 

Le Port de Dinan et la Rance

Nous avons souhaité découvrir une autre partie de la Rance, ce fleuve qui prend sa source à Collinée et serpente au travers de la campagne jusqu’à la Manche. De Dinan à Rennes, sur quelques quatre-vingts kilomètres de long, il fallait passer quarante-sept écluses. Cette distance se parcourait en trois jours…

Au port de Dinan, nous sommes montés à bord d’une jolie petite vedette en bois d’acajou, le Jaman IV pour une balade d’une heure environ. Un bien agréable moment !

Le viaduc inauguré par Napoléon III en 1852 mais le canal avait été décidé par Napoléon 1er afin d’éviter que les bateaux français ne soient assaillis et coulés par les bateaux anglais qui les attendaient dans la Manche. Ce canal permettait d’atteindre Brest, Nantes et Rennes. (Cliquer sur les photos pour les agrandir)

 

Du Viaduc au Vieux pont

Le Vieux Pont

Le jaman IV à quai (un peu caché mais pas moyen de faire mieux)

Le port

Un chemin de halage permettait la circulation aux chevaux, ânes et plus aux tracteurs.

Sur le chemin de halage du port

 

Et voilà nous sommes partis au fil de l’eau, le guide, Lionel, nous explique, au fur et à mesure, ce que nous découvrons… 

Ces morceaux de bois maintenaient la berge par le passé, l'érosion a peu à peu éloigné grignoter la berge mais les morceaux de bois sont toujours là.

Les poules d'eau s'en servent comme reposoir

Nous arrivons à l’écluse N°47 classée monument historique.

Nous avons passé l’écluse et nous repartons…

Mme et M. Canard au repos

Nous avons aperçu ce château au loin, mais impossible de nous souvenir de son nom, ni de son site…

Peu à peu, au fil de l’eau, nous avons atteint l’abbaye de Saint Magloire construite en 850. Saint Magloire était l’Evêque de Dol de Bretagne.

Clin d’oeil !

Nous avons fait demi-tour et revenons vers le viaduc

Au retour les promeneurs ont envahi le vieux pont et regardent passer le joli Jaman IV

Et les mouettes aussi… plus loin… perchées sur un mât ou un lampadaire.

 

 

 

 

 

 

 

 

Coccinelles

La coccinelle et sa larve si utiles dans les jardins

Lourd fardeau pour cette petite coccinelle

Coccinelle à damiers

coccinelle à 22 points Psyllobora vigintiduopunctata

coccinelle à 22 points Psyllobora vigintiduopunctata

Larve de coccinelle à 22 points Psyllobora vigintiduopunctata

Fin de journée sur Saint Malo

Après notre balade en bateau sur la Rance, nous sommes partis vers Saint-Malo et avons assisté à une belle fin de jour avec un coucher de soleil aux couleurs changeantes, superbe ! La preuve en photos…