Les vieilles pierres de Léhon

Léhon est une jolie petite commune de près de 3 000 habitants, toute proche de Dinan, où la pierre tient une place privilégiée. Elle est classée petite cité de caractère. (Les photos ont été prises en deux visites, l’une en octobre 2011 et l’autre en mai 2012).  (Cliquer sur les photos pour les agrandir)

L’abbaye Saint-Magloire de Léhon est un ancien monastère de moines bénédictins visible depuis La Rance. Fondée en 850 par le roi de Bretagne Nominoë et six moines bâtisseurs, elle est détruite dans les années 910 puis reconstruite dès le XIIe siècle par les bénédictins, et agrandie au XVIIe siècle, puis abandonnée à la Révolution. La restauration commencée au XIXe siècle se poursuit de nos jours. Elle est en partie classée au titre des monuments historiques depuis le 30 septembre 1931 et classée par liste en 1875. Il s’agit de l’église, la sacristie et la porte de l’ancienne église située dans le cimetière, le bâtiment à l’Ouest affecté à l’école des filles, le réfectoire et le bâtiment à l’Est du cloître.

Le Château de Léhon défendait l’abbaye, la commune et la Vallée de la Rance. Il est l’un des objets d’une guerre d’héritage entre les deux fils de Geoffroy 1er Duc de Bretagne. Il est assiégé par le roi Henri II d’Angleterre en 1168, et rasé en 1169, il est rebâti au XIIIe siècle par Pierre Mauclerc. La municipalité de Léhon a mis en oeuvre une réhabilitation des tours et des courtines.

Photos du château prises lors d’une balade sur la Rance.

Son vieux pont qui enjambe la Rance et la relie à Corseul remplace au XVe ou au XVIe siècle le pont de bois. Il connaît maintes péripéties relatées sur ce site http://lehon-22.mairie.pagespro-orange.fr avant d’être détruit en 1944 puis reconstruit en 1946.