La chapelle Pol à Brignogan-plages

Tout près de la pointe de Pontusval, nous nous sommes arrêtés devant une charmante petite chapelle qui était ouverte pour les visites. Une dame nous a fait lire des documents qu’elle avait avec elle. La chapelle a été restaurée et même apparemment en partie rebâtie au cours de l’année 1870.  Sur ce même endroit s’élevait une chapelle plus ancienne, datant à priori du  XVIe siècle. Et dans un temps bien plus lointain, y était construit un asile monastique construit par Saint-Pol Aurélien, qui était le premier évêque de Léon, nommé par Chilpéric, fils de Clovis. Nous avons été surpris par la petite guérite construite au sommet d’un rocher. Un drôle de petit escalier, sûrement peu évident à gravir a été creusé à même la roche. Une croix datant du XVIIe siècle s’élève sur un autre rocher, bien plus bas, à quelques mètres de la chapelle, face à sa porte on découvre un superbe calvaire à personnages du XVIe siècle. Cette chapelle, très jolie à l’intérieur, possède aussi de très beaux vitraux, originaux, qui ont été restaurés voici peu par un Maître en ce domaine.

Il existe une tradition se rapportant à la chapelle : quand un marin est perdu en mer, on célèbre une messe dans la chapelle Pol et trois jours après, le corps revient à la côte. C’est ce qui s’est produit pour le corps d’Henri de Trobiand, noyé le 12 septembre 1912, entre Pontusval et l’Aber Wrac’h.

 

Brignogan-plages-chapelle Pol P1390830-001 copie P1390813 copie P1390814 copie P1390816 copie P1390817 copie P1390819 copie P1390820 copie P1390821 copie P1390822 copie P1390823 copie P1390824 copie  P1390827-001 copie P1390829 copie P1390830 copie P1390831-001ok copie P1390832 copie P1390833 copie P1390834 copie P1390835 copie P1390836 copie P1390837 copie P1390839 copie  P1390840 copie  P1390841 copie P1390842 copie P1390843 copie2  P1390846 copie P1390849 - Copie copieok copie

La Bretagne est une région de légendes, et dans le Finistère Nord, il en est beaucoup. La petite chapelle semble avoir sa propre légende que j’ai trouvée sur Wikipédia.

« Une nuit, un marin revenant de mer fut surpris par un violent orage. Plutôt que de rentrer chez lui sous la tempête, il décida de se réfugier dans la chapelle Pol et d’y passer la nuit. Alors qu’il commençait à s’endormir, il entendit sonner les douze coups de minuit, deux cierges s’allumèrent sur l’autel et un prêtre apparut au milieu du chœur. Terrifié par cette vision, notre homme se recroquevilla dans son coin, osant à peine respirer. Le prêtre attaqua la messe : « Introibo ad altare Dei… ». Pas de réponse. Il recommença une fois, deux fois, toujours rien. Alors les cierges s’éteignirent et le prêtre disparut. Le marin hésita longtemps avant de raconter sa mésaventure, craignant que l’on se moquât de lui. Il décida tout de même de se confier au curé de Plounéour-Trez, qui lui conseilla de retourner une nuit à la chapelle Pol. Dans cette perspective, le curé l’initia à répondre à la messe. L’année suivante, à la même date, le marin retourna à la chapelle. À minuit, les cierges s’allumèrent, le prêtre apparut et commença : « Introibo… » Courageusement, le marin alla se placer à ses côtés et répondit : « Ad Deum qui laetificat juventutem meam » et ainsi de suite. La cérémonie terminée, le prêtre le remercia et lui expliqua qu’il était une âme du purgatoire, contraint de venir dire la messe dans la petite chapelle Pol à chaque date anniversaire de sa mort, sa pénitence s’achevant à l’instant où quelqu’un viendrait lui répondre.

 

 

Brignogan-plages ; le phare de Pontusval et les plages

Une amie, en voyant l’une de mes photos du phare, m’a dit que les lieux devaient inspirer les artistes. J’ai trouvé peu de choses sur Internet. Mais, en effet, les peintres pourraient être inspirés car c’est vraiment très beau. La construction du phare de Pontusval sur la commune de Brignogan-plages a été décidée dès 1865 en raison des nombreux naufrages dus aux rochers de la Pointe de Beg-Pol. Le phare, haut de 18 m, a été construit par une entreprise de Landerneau depuis la fin 1867 jusqu’à juin 1869. Il a été allumé la première fois le 15 septembre 1869. Son feu porte à 10 miles et a, du coup, sécurisé cette région. 
Phare Pontusval-Brignogan P1390761 copie  Pontusval P1390760 copie  Pontusval P1390763 copie
 Pontusval P1390765 copie  Pontusval P1390766 copie  Pontusval P1390769 copie
Pontusval P1390771 copie  Pontusval P1390773 copie  Pontusval P1390774 copie
Pontusval P1390775 copie  Pontusval P1390776 copie  pontusval P1390778 copie
Pontusval P1390779 copier  Pontusval P1390780 copief  Pontusval P1390781-004 copief
Pontusval P1390782 copie Pontusval P1390783 copie  Pontusval P1390784v copie
Pontusval P1390785 copie  Pontusval P1390786 copie  Pontusval P1390794 copie
Pontusval P1390795 copie  pontusval P1390797 copie  Pontusval P1390800 copie
Pontusval P1390803 copie  Pontusval P1390805 copie  Pontusval P1390809 copie
Pontusval P1390810 copie  pontusval P1390811 copie  Pontusval-Brignogan   P1390801 copie
Pontusval-Brignogan P1390768 copie pontusval-brignogan P1390781-1  copie Pontusval-BrignoganP1390758 copie
Pontusval P1390812-002 copie
 Clin d’œil : les escargots, en grappes, se sont installés sur les plantes.
pontusval clin d'oei P1390808 copie

Brignogan-plage ; son port et la plage du P’tit Nice

le 18 août, le soleil brillait agréablement et nous avons décidé de partir vers la baie de Goulven. Nous sommes tout d’abord allés à Brignogan-plages. Je n’y étais pas retournée depuis mon adolescence, quand avec ma belle-soeur et mon frère, nous nous baladions sur les plages, les dunes, les villages de ce magnifique secteur. J’ai toujours aimé ces lieux. Bien entendu, beaucoup ont changé. Mais tout est toujours aussi beau. (Pour agrandir les photos cliquez dessus)

Brignogan-Plages dont l’économie est notamment issue de la pêche locale et de la récolte de goémon ainsi que de l’agriculture plus spécifiquement vivrière est située sur la côte des Légendes au cœur du Pays pagan qui était célèbre pour ses pilleurs d’épaves. La commune qui fait partie du canton de Lesneven est située à 15 mètres d’altitude. Elle est proche de Kerlouan, Plounéour-Trez et Goulven. Alors un simple village qui s’est enrichi des hameaux voisins pour ne former qu’un agglomération, Brignogan faisait partie depuis le Haut Moyen Âge de la paroisse de l’Armorique primitive de Plounéour-Trez. Elle est connue comme site portuaire depuis le Moyen-Âge. Et est devenue station balnéaire au fil des ans. (Source Wikipédia).

Brignogan-plages port 1 P1390748 Brignogan-plages port P1390733 Brignogan-plages port P1390734 Brignogan-plages port P1390735 Brignogan-plages port P1390737 Brignogan-plages port P1390740 Brignogan-plages port P1390741 Brignogan-plages port P1390743-001FEI copie Brignogan-plages port P1390744 Brignogan-plages port P1390745 Brignogan-plages port P1390746 Brignogan-plages port P1390748 Brignogan-plages port P1390749 Brignogan-plages port P1390750 brignogan-plages port P1390751